Jeu interactif et intriguant, le {blackjack} fait partie des jeux de casino les plus prisés et les plus ludiques. C’est en maîtrisant parfaitement les règles du blackjack et en faisant preuve de logique avec les probabilités de gain que vous parviendrez à optimiser votre jeu de manière à réduire au maximum l’avantage du casino sur vous. Ainsi, bien que le croupier ait l’avantage sur les joueurs étant donné qu’il reçoit ses cartes après chaque joueur et qu’il perd donc après eux si perte il y a, il est tout de même possible de contrer un tel avantage.

stratégie blackjack

Faire preuve de logique

Si le croupier a l’avantage suprême d’être le dernier à perdre dans le cas où tous les joueurs et lui-même sont ex aequo ou n’atteignent pas le score nécessaire, il ne faut cependant pas oublier l’avantage majeur du joueur : là où le croupier doit nécessairement tirer une carte si 17 n’est pas atteint et là où il doit obligatoirement s’arrêter dès qu’il a entre 17 et 21, le joueur a quant à lui le choix de continuer à tirer ou non. Cet avantage majeur lui laisse la possibilité de choisir en fonction de ce qu’il a la possibilité d’espérer obtenir ou non. En réfléchissant aux différentes possibilités, tentez de déterminer si vous avez plus de chances de gagner en retirant une nouvelle carte ou bien en en restant là. Bien que le comptage des cartes soit impossible étant donné que les casinos utilisent précisément 6 jeux de cartes à cette fin, vous pouvez aisément déduire qu’il est plus judicieux de retirer une carte lorsque votre score est de 13 que lorsqu’il est de 20…

Un jeu de stratégie et de hasard

Le blackjack ne relève pas que du hasard, loin de là. Des stratégies dites “de base” vous révèlent que :

  • dans une main de 8 points ou moins, il faut toujours tirer une nouvelle carte voire plus, puisque vous ne pouvez avoir plus de 11 points avec une nouvelle carte
  • dans une main de 9 points, tentez de doubler votre mise en fonction des cartes du croupier
  • dans une main de 13 à 16 points, tirez une carte excepté si le croupier a entre 2 et 6 points
  • dans une main de 17 à 21 points, arrêtez-vous toujours, sans exception, le risque est trop élevé.

Ceci valait pour ce que l’on appelle une main “rigide”, donc sans aucun As. Dans le cas d’une “main souple”, donc contenant au moins un As, tirez profit du fait que vous pouvez choisir entre la valeur de 1 et de 11, ceci vous permettant une grande flexibilité de jeu.

Doubler la mise, c’est tout à fait possible. Encore faut-il être en possession d’une main idéale : ainsi, doublez votre mise seulement lorsque votre main rigide est de 8 à 11 points, ou lorsque votre main souple est de 13 ou de 18 points. C’est en expérimentant qu’on devient expert !